28 APRILE 2013 ORE 17:22 AUPRES DE MA BLONDE (1704)

chansons historiques de France 56 : Auprès de ma Blonde 1704

 

 

 

Composée en 1704, sous Louis XIV et attribuée, selon une tradition locale à André Joubert du Collet, cette chanson est probablement lune des plus représentatives des chants populaires français. Cette marche militaire, dont le titre original : le prisonnier de Hollande cadre avec les différents conflits du XVIIe siècle, fut rapidement très populaire à l’époque parmi les troupes. Ainsi, lhistoire rapporte que les soldats de duc de Villars, maréchal de France du XVIIe siècle (1653 – 1734) la chantaient en entrant au Quesnoy en 1712. Ce chant de marche , populaire encore au 19e siècle et jusque dans les tranchées de la grande guerre, passa ensuite dans le grand public puis comme beaucoup d’autres, fut classé parmi les chansons enfantines.
A noter que l’air pourrait être plus ancien et remonter au 16e siècle …
Dans une version ancienne, on peut lire :

Mon père à fait faire
Un petit bois joli
Le rossignol y chante
Et le jour, et la nuit. Il chante pour les filles
Qui n’ont pas d’amis
Il chante aussi pour moi
Car j’en ai un joli

Il n’est point dans la danse
Il est bien loin d’ici
Il est dans la Hollande
Les Hollandais l’ont pris

Cette chanson a certainement été retouchée par des auteurs anonymes depuis cette époque, jusqu’à la version que nous connaissons aujourd’hui.

interprétation : Aimé Doniat, disque 33t chants et musiques de France , coffret reader digest années 80
autre interprétation : http://www.youtube.com/watch?v=9jUQII…

Dans les jardins d’mon père
Les lilas sont fleuris ;
Tous les oiseaux du monde
Vienn’nt y faire leurs nids.

Refrain
Auprès de ma blonde
Qu’il fait bon, fait bon, fait bon,

Auprès de ma blonde
Qu’il fait bon dormir.

Tous les oiseaux du monde
Vienn’nt y faire leurs nids ;
La caill’, la tourterelle
Et la joli’ perdrix.

Et ma jolie colombe,
Qui chante jour et nuit.

Qui chante pour les filles
Qui n’ont pas de mari

Pour moi ne chante guère
Car j’en ai un joli

« Dites-nous donc la belle
« Où donc est votr’ mari ?

Il est dans la Hollande
Les Hollandais l’ont pris

Que donneriez-vous belle
Pour avoir votre ami ?

Je donnerai Versailles
Paris et Saint-Denis

Les tours de Notre-Dame,
Et l’clocher d’mon pays

Et ma blanche colombe
Qui l’attend jour et nuit

 

 

 

 

 

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *