ORE 08: 57 POESIA DI PAUL ELUARD “LA LIBERTE’ ” (GUARDATE BENE LA DATA: 1942! LA FRANCIA E’ OCCUPATA DAL 1940 DAI NAZISTI) SIA TRADOTTA DAL GRANDE FRANCO FORTINI SIA -OVVIAMENTE- IL TESTO ORIGINALE CHE SEMBRA FACILE LEGGERLO COME UNA POESIA DI BAMBINI—SE POTETE RICORDATEMI QUESTI TRE NOMI CHE BISOGNA CERCARLI, GRAZIE! CHIARA—E FINALMENTE “BUONA GIORNATA” ANCHE SE NON SARA’ “UN MERAVIGLIOSO MATTINO” (VEDI SG.)

POESIA DI PAUL ELUARD SULLA LIBERTA’ (1942)   TRADOTTA DA FRANCO FORTINI–CLIC SOTTO

http://www.storia900bivc.it/pagine/cuoreimprovviso/libertaEluardFortini.pdf

 

 

questo per me bellissimo “quadro” è stato costruito per noi con l’aiuto di mario bardelli da Internet- paul eluard immagini—VI PIACE?  e’ il secondo che mettiamo—lo faremo piu’ spesso per gioia e gaudio della nostra bellezza…

 

 

 

LIRICA ORIGINALE O POEMA DI PAUL ELUARD (1942)

 

Poème de Paul Éluard (1942)
Poesia di Paul Éluard (1942)Interpretazione di Francesca Solleville, Joni Mitchell, Caterina Branco

Paul Éluard

Paul Éluard

Francesca Solleville.

Francesca Solleville.
QUESTA FRANCESCA E’ UNA DELLE TANTE NUOVE SCOPERTE, MA NON HO TROVATO QUESTA POESIA–SPERO DI RICORDARMI DI RIPARLARNE, ALTRIMENTI ME LO POTRESTE RICORDARE VOI CHE SIETE “GIOVANI DI MEMORIA”, NON VI PARE?


Sur mes cahiers d’écolier

Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne de rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc de journées
Sur les saisons fiancées
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur le champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffées d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes raisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté

inviata da Adriana e Riccardo – 20/1/2007 – 14:1

 

Condividi

2 Responses to ORE 08: 57 POESIA DI PAUL ELUARD “LA LIBERTE’ ” (GUARDATE BENE LA DATA: 1942! LA FRANCIA E’ OCCUPATA DAL 1940 DAI NAZISTI) SIA TRADOTTA DAL GRANDE FRANCO FORTINI SIA -OVVIAMENTE- IL TESTO ORIGINALE CHE SEMBRA FACILE LEGGERLO COME UNA POESIA DI BAMBINI—SE POTETE RICORDATEMI QUESTI TRE NOMI CHE BISOGNA CERCARLI, GRAZIE! CHIARA—E FINALMENTE “BUONA GIORNATA” ANCHE SE NON SARA’ “UN MERAVIGLIOSO MATTINO” (VEDI SG.)

  1. Donatella D'Imporzano scrive:

    E’ bellissima e semplice allo stesso tempo questa poesia. E’ bello ripeterla in francese, nella lingua meravigliosa in cui è nata e che le fa da culla.

  2. Chiara Salvini scrive:

    MA L’HAI VISTO IL QUADRO? E’ IL MIO ORGOGLIO ANCHE SE NON L’HO FATTO IO, SOLO PENSATO—MA NE SONO CONTENTISSIMA! MA NEANCHE A MILANO C’ LA FESTA DEL PRIMO MAGGIO? QUI, A SANREMO, DILETTA LUNA MI DICE CHE NON C’E’ MAI STATA-FANNO INVECE UNA BELLA INIZIATIVA AL CIRCOLO PD DI BORDIGHERA—SVAMPITA CHIARA

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *