ore 17:22 MUSICATA, CHER MICHEL, MI E’ VENUTO IN MENTE SOLO L’INNO ALL’AMORE…BELLISSIMO CERTAMENTE, SENZA QUESTA PREGHIERA ALL’AMORE DI NON LASCIARCI OGGI, PROPRIO OGGI, CHE SEMBRIAMO DEI CANI ARRABBIATI GLI UNI CONTRO GLI ALTRI, PER L’OSSO CHE CI MANCA, MA ANCHE PERCHE’ DEI GROSSI CAGNACCI NE FANNO COLLEZIONE…

 

edith piaf nel 1949 —anno della canzone che credo sua, ma verifico.

Hymne à l’amour è una canzone scritta e interpretata da Édith Piaf con musica di Marguerite Monnot; fu registrata il 2 maggio 1950.

 

Edith Piaf – L’hymne à l’amour (paroles)

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=g0BhwCk0y3A&list=RDg0BhwCk0y3A

 

 

 

 

L’hymne à l’amour – Edith Piaf – testo in francese

<<< Torna all’elenco di tutte le canzoni di Edith Piaf

Le ciel bleu sur nous peut s’effondrer
Et la terre peut bien s’écrouler
Peu m’importe si tu m’aimes
Je me fous du monde entier
Tant qu’l’amour inond’ra mes matins
Tant que mon corps frémira sous tes mains
Peu m’importent les problèmes
Mon amour puisque tu m’aimes

J’irais jusqu’au bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais
J’irais décrocher la lune
J’irais voler la fortune
Si tu me le demandais

Je renierais ma patrie
Je renierais mes amis
Si tu me le demandais
On peut bien rire de moi
Je ferais n’importe quoi
Si tu me le demandais

Si un jour la vie t’arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m’importe si tu m’aimes
Car moi je mourrai aussi
Nous aurons pour nous l’éternité
Dans le bleu de toute l’immensité
Dans le ciel plus de problèmes
Mon amour crois-tu qu’on s’aime
Dieu reunit ceux qui s’aiment

<<< Torna all’elenco di tutte le canzoni di Edith Piaf

L’hymne à l’amour – Edith Piaf – traduzione in italiano

Il cielo blu sopra di noi potrebbe crollare
E la terra può bennissimo affondare
poco mi importa se mi ami
me ne frego del mondo intero.
Non appena l’amore avrà inindato le mie mattine
quando il mio corpo fremerà sulle tue mani
poco m’importa dei problemi
amore mio finchè tu mi ami.

Andrò alla fine del mondo
mi farò bionda
se me lo dovessi domandare
andrò a sganciare la luna
andrò a rubare la fortuna
se tu me lo dovessi domandare.

Rinnegherò la mia patria
Rinnegherò i miei amici
Se me lo chiedi
Possono anche ridere di me
Io farei non importa cosa
Se me lo chiedessi.

Se un giorno la vita ti dovesse portare lontano da me
Se muori lontano da me
Poco me ne importa se mi ami
Perché anch’io morirei
avremo per noi l’eternità
nel blu di tutta l’immensità
nel cielo non avremo più problemi
amore, riesci a credere che ci amiamo l’un l’altro?
Dio riunisce coloro che si amano l’un con l’altro.

<<< Torna all’elenco di tutte le canzoni di Edith Piaf

 

 

 

MARGUERITE MONNOT  : LA SCONOSCIUTA AUTRICE  MUSICALE, FORSE IN CERTI CASI ANCHE DELLE PAROLE, NON SI SA!

 

Marguerite Monnot (28 May 1903 – 12 October 1961) was a French songwriter and composer best known for having written many of the songs performed by Édith Piaf (“Milord“, “Hymne à l’amour“) and for the music in the stage musical Irma La Douce.

 

 

 

GUARDATE L’HO TROVATA! E NEANCHE SO COME!  SE SAPETE LEGGERE, LEGGETE!  E’ UN BEL TIPO DI DONNA!

 

“Nel suo giardino segreto, si muoveva come un’ombra facendo una specie di

” rumore silenzioso” (sotto)

 

 

 

Marguerite MONNOT (1903-1961)

Marguerite MONNOT (1903-1961) 

Marguerite Monnot est une pianiste et compositrice française de chansons et de musiques de films, née le 28 mai 1903 à Decize (Nièvre), décédée le 12 octobre 1961 à Paris. Cette concertiste d’exception a mis son immense talent au service de la chanson populaire.

On s’aperçoit vite qu’elle manifeste des talents musicaux précoces. A 8 ans ,elle interprète en concert Liszt, Chopin et Mozart. Un peu plus tard, elle suscite même les éloges de Camille Saint-Saëns. A 16 ans Marguerite Monnot entre au conservatoire à Paris et entame une tournée européenne. Mais la jeune concertiste doit brutalement interrompre sa carrière pour raison de santé et surtout de trac maladif…

C’est en 1936, que sa carrière prend un nouveau tournant, lorsque sa composition ” L’étranger ” reçoit le prestigieux Grand Prix de l’Académie Charles Cros du disque français en 1935. Chanté au début par Annette Lajon, ” L’étranger ” a été adopté par une jeune chanteuse de cabaret alors en pleine ascension, Edith Piaf, qui a fait sa connaissance par l’intermédiaire de Raymond Asso.

Marguerite mettra ensuite en musique ” Mon Légionnaire “, d’abord chanté par Marie Dubas. Piaf reprendra à son tour cette chanson en 1937. Ce sera le début d’une collaboration fructueuse de près de 25 ans et d’une profonde amitié entre les deux femmes. Le duo Piaf-Monnot sera le premier couple féminin dans l’histoire de la chanson. Elle composera notamment une cinquantaine de musiques pour Edith Piaf, parmi lesquelles les célèbres Milord, L’Hymne à l’Amour ou encore Mon Légionnaire.

Elle connaît un succès international quand la ” goualante du pauvre Jean ” , devient le numéro 1 des ventes aux Etats-Unis. Elle va ensuite faire une escapade dans la comédie musicale avec Alexandre Breffort en composant la musique ” d’Irma la douce ” qui sera l’une des rares comédies françaises à triompher au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Par la suite, elle composera le fameux ” Hymme à l’amour ” écrit par Piaf en hommage à Marcel Cerdan. Puis ce sera ” Milord “, sur les paroles de Georges Moustaki, une musique qui là encore connaît un énorme succès international.

Edith Piaf la surnommait affectueusement ” la guite “. ” C’était l’antithèse de Piaf : tendre, tranquille, jamais agressive ni mordante et surtout distraite “. Cette femme timide, refusant les honneurs, a toujours été rétive à faire connaître son talent et ses droits. Elle cultivait un vaste jardin secret et on disait d’elle qu’elle se déplaçait comme une ombre, faisant en quelque sorte un ” bruit silencieux “.

 

Condividi

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *